La Passion Pour l'Information

Mali : les 49 militaires ivoiriens déposés en prison pour ”atteinte à la sûreté de l’État”

0

Détenus depuis le 10 juillet 2022 à Bamako, les 49 militaires ivoiriens ont été inculpés et écroués ce vendredi 12 août 2022 pour « atteinte à la sûreté de l’État ». La junte reproche aux soldats mis en cause d’être des « mercenaires », ce que nie le gouvernement ivoirien.

La justice malienne a tranché dans l’affaire relative à l’arrestation de 49 militaires ivoiriens à l’aéroport de Bamako et détenus depuis plus d’un mois au Mali. Selon les informations de RFI, les 49 soldats scindés en trois groupes ont été présentés au Procureur de la République malienne, Samba Sissoko qui a notifié à ces militaires ce que la justice malienne leur reproche. À l’issue de l’audience, le Procureur a décerné un mandat de dépôt contre ces soldats ivoiriens pour « atteinte à la sûreté de l’État ».

Les militaires ivoiriens, qui comptent parmi eux au moins deux femmes, ne seraient pas détenus à la prison civile de Bamako, mais dans le camp militaire où ils étaient depuis leur interpellation le 10 juillet dernier. Cette décision de justice intervient dans un contexte où jusque-là, Abidjan et Bamako privilégiaient des négociations pour la libération des militaires. Malgré l’échec d’un premier round de négociations à Lomé, le Togo continue à jouer le rôle de principal médiateur dans l’affaire alors que d’autres pays et acteurs apportent leur aide pour trouver une issue heureuse.

La demande de libération exigée par le gouvernement ivoirien est rejetée par la junte au pouvoir au Mali qui accuse les 49 soldats interpelés sur son territoire d’être des « mercenaires ». Ils sont désormais déposés en prison suite à la décision de la justice malienne. L’incarcération de ces militaires ivoiriens pourrait créer une nouvelle tension entre Bamako et Abidjan.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More