La Passion Pour l'Information

Bénin : Guy Mitokpè justifie enfin sa démission du parti Restaurer L’espoir de Candide Azannaï

0

L’émission ”Carte sur Table” de la radio Océan FM a reçu ce dimanche 14 août 2022 l’ancien député de la 7e législature Guy Mitokpè qui s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité nationale. L’occasion pour Guy Mitokpè d’évoquer aussi les raisons de sa démission du parti Restaurer L’espoir (RE) présidé par Candide Azannaï.

Guy Mitokpè a notifié à son mentor et leader du parti Restaurer L’espoir (RE) à travers un message sur WhatsApp qu’il quitte la formation politique d’opposition. Ayant reçu le message, le président de ce parti Candide Azannaï a ensuite annoncé la démission de l’ancien parlementaire au public le 12 avril dernier. Quatre mois après son départ, l’ancien secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir brise le silence. « J’ai été mis face à mes responsabilités et à un moment donné je me suis dit qu’il fallait trancher », a expliqué Guy Mitokpè sur Océan FM.

Après les expériences acquises au sein du parti RE, en particulier auprès de son mentor, claquer la porte a été pénible pour Guy Mitokpè. « J’ai voulu procéder ainsi parce que j’avoue que ce n’était pas une décision facile à prendre pour moi. Ça été un moment très difficile de ma vie. », insisté l’opposant. Guy Mitokpè a décidé de se retirer du parti Restaurer L’espoir (RE) pour une raison. Selon l’ex-député, il s’agit d’une question de « symbiose », de « bon sens ». L’ancien secrétaire général de Restaurer L’espoir (RE) estime que dans l’ordre normal des choses, il peut arriver que l’élève grandisse et ne soit plus sur la même longueur d’onde que son maître d’alors.

cleaner ad

Mitokpè a préféré partir…

« Quel que soit l’amour que vous avez pour votre père ou un membre de votre famille, à un moment donné, chacun est appelé à faire sa propre expérience. Si je ne grandis pas, si je ne décide pas de prendre mes responsabilités, c’est que j’ai un problème de bon sens », a souligné l’ancien élu du peuple. La démission de Guy Mitokpè du parti Restaurer L’espoir (RE) a provoqué un tollé national. Chacun y est allé de son commentaire et d’aucuns estiment que ce départ cache un malaise au sein de cette formation d’opposition.

À ces personnes, Guy Mitokpè répond qu’il n’a eu aucun problème personnel avec les responsables du parti, les femmes, les jeunes, etc. « A un moment ma personnalité s’exprimait un peu trop et il y a que c’est le président Candide Azannaï qui est le président du parti et puis je ne pouvais pas remettre en cause son autorité au sein du parti », a martelé l’ex-secrétaire général de RE. C’est pourquoi, justifie-t-il, entre quitter ou « saboter » les activités de ce parti, il a préféré partir à quelques semaines des législatives du 08 janvier 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More