La Passion Pour l'Information

Variole du singe : le Bénin en alerte maximale sur le risque de contamination du monkeypox

0

Le Bénin n’est pas à l’abri de la variole de singe, encore appelée le monkeypox qui sévit depuis quelque temps dans le monde. Face à la situation, le ministère de la Santé dirigé par Benjamin Hounkpatin met en alerte maximale le système de surveillance au plan national.

Le ministère de la Santé du Bénin alerte sur la variole du singe, une nouvelle épidémie. Dans une correspondance en date du jeudi 2 juin 2022 adressée à tous les directeurs départementaux de la santé, le Directeur de cabinet du ministre de la santé, Pétas Akogbéto « invite les agents de santé à tous les niveaux à renforcer la surveillance épidémiologique et à notifier immédiatement tous cas suspects conformément aux définitions de cas ».

Il exhorte les directeurs départementaux de la santé au respect des présentes prescriptions auxquelles il attachera du prix. Il faut signaler que deux (02) cas de variole de singe ont été découverts dans la commune de Pobè, département du plateau. Selon les informations, il s’agit d’un couple qui avait quitté le Nigéria, pays où la maladie sévit depuis quelques semaines.

Admis aux soins après avoir constaté leur malaise, le couple en question a été déclaré atteint de la variole de singe. Le commissariat de l’arrondissement de Pobè a été sollicité par docteur Ronald Gnimavo, médecin coordonnateur de la zone Pobè/Adja-ouèrè/Kétou, pour sécuriser le couple atteint.

Les symptômes…

Dans un communiqué publié ce mardi 01 juin 2022, l’OMS révèle les sept (07) pays africains touchés par cette épidémie mortelle. Il s’agit selon l’organisation, du Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Libéria, le Nigeria, le Congo et la Sierra Leone. Elle a par ailleurs ajouté que le bilan des infections comporte 44 cas confirmés et 1 392 cas suspects détectés dans ces pays.

Les symptômes de la maladie apparaissent sous la forme de fièvre, de gonflement des ganglions lymphatiques et de douleurs musculaires, avec des signes de fatigue, des frissons et une éruption cutanée, semblable à celle de la varicelle, sur les mains et le visage, la plante des pieds, les organes génitaux et d’autres parties du corps, indique l’Organisation mondial de la santé (OMS).

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More