La Passion Pour l'Information

PSG : accusation d’homophobie, Macky Sall vole au secours d’Idrissa Gueye, Emmanuel Macron réagit

0

Le président sénégalais Macky Sall a décidé d’apporter son soutien à l’international sénégalais du PSG, Idrissa Gana Gueye accusé d’homophobie dans le football. Dans une déclaration sur Twitter, Macky Sall a affirmé que les convictions religieuses du joueur doivent être respectées.

Les choses se compliquent pour le milieu de terrain sénégalais, Idrissa Gana Gueye au Paris Saint-Germain, club déjà champion de Ligue 1 française cette saison. Et pour cause, Idrissa Gana Gueye est accusé par certaines organisations d’homophobie. Cette accusation intervient parce que l’international sénégalais a refusé de jouer à Montpellier, samedi 14 mai 2022, lors de la journée de lutte contre l’homophobie.

À cette occasion, les joueurs portaient des maillots dont les numéros étaient aux couleurs du drapeau LGBT+. Le footballeur sénégalais avait déjà manqué à l’appel la saison précédente, lors de la même journée. Certains y voient là une attitude hostile envers les homosexuels, même Gana Gueye n’a jamais tenu des propos contre la cause LGBT. Mais pour la plupart des soutiens du footballeur, ne pas vouloir soutenir la cause, ne veut pas dire qu’on est contre la communauté LGBT.

Sur le plan religieux, ces derniers estiment qu’il a le droit de se désolidariser. C’est en tout cas ce que pense le président sénégalais Macky Sall qui lui a publiquement apporté son soutien. « Je soutiens Idrissa Gana Gueye. Ses convictions religieuses doivent être respectées » a déclaré le président sénégalais sur twitter.

Un message de soutien qui s’ajoute aux multiples autres adressés au footballeur par des citoyens, personnalités médiatiques, ou responsables politiques de tous bords au Sénégal. Plus discrets, des défenseurs des droits des LGBT ont dénoncé, eux, une réaction « populiste » du chef de l’État sénégalais, alors que la question de l’homosexualité revient régulièrement dans le débat politique.

Macron réagit à son tour

Sans nommer son homologue sénégalais, ni le joueur du PSG, le président français Emmanuel Macron a, lui aussi, réagi à la polémique sur la toile. « L’homophobie, la transphobie, la biphobie frappent, discriminent, rejettent Aux côtés de celles et ceux qui en sont victimes, de celles et ceux qui se battent pour les droits humains et l’égalité, nous continuerons le combat. Chacun est libre d’être soi, d’être aimé et d’aimer » a déclaré le président Macron sur Twitter.

Malgré que la polémique persiste sur les réseaux sociaux, le milieu de terrain du PSG, Idrissa Gana Gueye a reçu un large écho de soutien dans son pays le Sénégal, pays à 95% musulman. Au Sénégal, les actes considérés par la loi comme « contre-nature » sont réprimés jusqu’à cinq ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More