La Passion Pour l'Information

Bénin -Fraude douanière à Hillacondji : les raisons du renvoi du dossier en instruction

0

Le lundi 22 novembre 2021, la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet) a reporté à une date ultérieure le procès des prévenus de l’affaire relative à la fraude et corruption qui avait éclaté à la recette douanière d’Hillacondji (Frontière Bénin-Togo) en août 2021.

Les personnes poursuivies dans le dossier de fraude à la douane de Hillacondji ont comparu devant la Criet ce lundi. À l’issue du procès, le parquet a demandé des enquêtes plus poussées sur les faits mis à la charge des mis en cause. Le dossier a donc été renvoyé devant la commission d’instruction.

Les investigations approfondies devraient déterminer si tous les prévenus méritent d’être jugés. Selon les informations de La Nouvelle Tribune, le juge de séance a décidé de reporter l’audience à une date ultérieure. Rappelons qu’il s’agissait d’une somme de 380 millions de FCFA qui a disparu dans cette affaire de fraude et de corruption à la recette douanière d’Hillacondji.

L’éclatement de cette affaire avait conduit à l’arrestation du receveur Ali Aboubakar, le chef brigade du poste de douane d’hillacondji, Achille Allosogbé et l’inspecteur liquidateur Salifou-Boukary Maboudou. En plus de ses agents mis aux arrêts par la Brigade Économique et Financière (Bef) le vendredi 20 août dernier, un transitaire du nom de Gustave Mehinto avait également été interpellé. Le dossier a ensuite été confié à la juridiction spéciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More