La Passion Pour l'Information

Guerre en Ukraine : le Bénin obtient un accord de principe pour rapatrier ses ressortissants

0

En raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie depuis le 24 février 2022, le Bénin a pris des disposition pour rapatrier ses ressortissants selon le ministre béninois des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci.

Alors que civils ukrainiens et étrangers cherchent refuge dans les pays voisins pour échapper à la guerre en Ukraine, le Bénin ne compte pas abandonner ses ressortissants. Contacté par Crystal News, le ministre béninois des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci informe que le Bénin est aussi en alerte pour soutenir les Béninois vivant dans le pays à en sortir.

«Nous avons très peu de ressortissants béninois dans cet endroit. Nous avons recensé pour l’instant moins d’une dizaine. 6 au total.», a confié le ministre des affaires étrangères. Aurélien Agbénonci. Il explique que ses services assurent une série de veilles depuis le début de cette crise.

L’accord de principe a été obtenu

Le média rapporte que le Bénin à travers ses services, a eu des entretiens avec les autorités de deux pays de la sous-région ouest-africaine ayant d’importants nombres de ressortissants en Ukraine. “L’accord de principe a  été obtenu afin que ces pays aident à évacuer également les ressortissants béninois quand ils voudront évacuer les leurs”, précise la même source.

 Pour rappel, depuis le début de la guerre déclenchée en Ukraine par la Russie, plusieurs africains sont coincés aux frontières de l’Ukraine. Ils sont victimes de racisme car, à la frontière, la priorité a été donnée à toutes les personnes qui ont la peau blanche pour quitter le pays. Comme très peu d’Africains ont pour l’instant pu franchir les frontières ukrainiennes, chaque pays prends des dispositions pour assister ses ressortissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More