La Passion Pour l'Information

“C’est des ragots”, Sacca Lafia sur les prétendus risques de fraudes aux législatives 2023 au Bénin

0

A la veille des législatives du dimanche 8 janvier 2023 au Bénin, où les électeurs sont appelés aux urnes, le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) Sacca Lafia a réagi aux risques de fraude dénoncés sur les réseaux sociaux. Dans son intervention sur RFI, Sacca Lafia garanti et rassure de la transparence du scrutin électoral.

Ce dimanche 8 janvier 2023, Six millions six cent mille cinq cent soixante-douze (6.600.572) électeurs béninois sont attendus dans les dix-sept mille sept cent quarante-neuf (17749) postes de vote pour élire leurs représentants à l’Assemblée nationale.

En prélude à ce scrutin électoral, dont l’opération est prévue pour se dérouler de 7heures à 16 heures sur toute l’étendue du territoire national , la Commission électorale nationale autonome (CENA) Sacca Lafia a évoqué les risques de fraudes au micro de Jean Luc Aplogan sur RFI.

Selon lui, ceux qui lisent le code électoral vont comprendre qu’il est difficile qu’au niveau de la Céna, qu’on puisse organiser la fraude. “C’est complètement impossible, parce qu’on a au moins 4 forces d’intérêt différent, on ne peut jamais s’accorder au profit d’un”, a-t-il souligé.

Sacca Lafia précise que ceux qui soupçonnent des fraudes électorales ne peuvent pas vous apporter la moindre preuve. Ainsi, dit-il, “à partir de cet instant, c’est des ragots sur lesquelles, il ne faut pas porter la moindre attention”.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More