La Passion Pour l'Information

Bénin -Législatives 2023: Joël Aïvo toujours en prison, ses sympathisants rejoignent le parti FCBE

0

En prélude des élections législatives de 2023, des sympathisants du professeur de droit public, Joël Aïvo rejoignent le parti d’opposition Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE) mardi 17 mai 2022 à Porto-Novo. La déclaration des nouveaux adhérents a été reçue par le secrétaire général Exécutif national du parti FCBE.

Le parti d’opposition FCBE reçoit de nouvelles adhésions à Porto-Novo pour les élections législatives de 2023. Les membres de la Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale (CDEJS) ayant soutenu la candidature du professeur Joël Aïvo lors des élections présidentielles de 2021 ont décidé de rejoindre officiellement le parti FCBE. Cette coalition est composée au total de 21 associations et mouvements qui ont lâché l’universitaire Joël Aïvo

Pour Paul Hounkpè, ce ralliement marque une joie pour sa formation politique. « La joie qui m’anime ce jour où nous scellons le mariage entre les engagés pour la candidature du professeur Joël Aïvo et le parti FCBE. L’aventure a commencé depuis 2021. Mais aujourd’hui, elle est soldée par l’adhésion officielle des membres de la coalition ayant soutenu la candidature de Joël Aïvo. Il a demandé à tous les militants FCBE d’accueillir à bras ouverts les membres de la coalition », a-t-il affirmé.

À en croire le Chef de file de l’opposition, l’objectif primordial pour le parti des Cauris est d’avoir plus de député au parlement au soir des législatives de 2023. « Nous allons avoir autant de députés que possible à l’Assemblée nationale pour combattre le bon combat », a lancé Paul Hounkpè.

«Poursuivre convenablement notre combat»

De son côté, le Coordonnateur de la Coalition des Démocrates engagés pour la justice sociale, Hounkon Moussa Fidèle déclare que l’adhésion de sa base au parti FCBE est motivée par la figuration et la poursuite du combat politique au profit de la FCBE.

« Nous sommes venus à la FCBE non pour faire de la figuration mais pour poursuivre convenablement notre combat. Nous avons regardé sur la scène politique et le seul parti qui nous semble indiqué pour poursuivre notre combat est le parti FCBE qui a une certaine constance dans le travail. Nous sommes une coalition de plusieurs associations et mouvements ayant nos démembrements sur l’ensemble du territoire national » a-t-il déclaré.

Candidat recalé à la présidentielle d’avril 2021 pour faute de parrainage, l’universitaire Joël Aïvo est condamné à 10 ans réclusion criminelle et au payement de 45 Millions d’amende par la Cour de Répression des infractions Économiques et du Terrorisme (Criet). Il est poursuivi pour « blanchiment de capitaux et d’atteinte à la sûreté de l’État ».

Dans sa dépositions lors de son procès à la Criet le 06 décembre 2021, Joël Aïvo avait réfuté les accusations mis à sa charge. « Je ne suis pas un criminel et je ne serai jamais. Je n’arrive pas à réaliser que j’ai été arrêté pour ça, que je fais la prison depuis 8 mois pour ça, et que je suis poursuivi par la Justice de mon pays pour ces propos », avait a-t-il déclaré à la barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More