La Passion Pour l'Information

Bénin – Célébration des rituels endogènes : David Koffi Aza déclare la guerre à l’Eglise Catholique

0

Le professeur David Koffi Aza, Consultant culturel et cultuel, prêtre consultant du fâ, Numérologue naturo-thérapeute, Président du Conseil National des Cultes endogènes a fait une mise en garde ferme à l’Eglise Catholique romaine contre son incursion dans les rituel endogènes.

David Koffi Aza a déclaré la guerre à l’Eglise catholique Romaine du Bénin dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux en réponse à une annonce faite par le père Justin Bokovo. En effet, dans une rare vidéo qui suscite la polémique sur le réseau social Tiktok depuis environ un mois avant de faire son apparition sur Facebook cette semaine, le prêtre exorciste rassure les chrétiens catholiques que l’Eglise est désormais en mesure de célébrer des messes de consécration aux jumeaux pour les délivrer de tout mauvais sort.

“Lorsque vous avez fait des jumeaux, que vous ayez fait des cérémonies traditionnelles ou pas, cela peut être une source de blocage dans votre vie. Vous pouvez tomber malade, perdre votre travail, ne pas connaître la joie de l’amour conjugale. , des échecs scolaires, tout ça se passe dans la vie des chrétiens. Et même lorsqu’ils ont recours aux cérémonies traditionnelles, ça s’empire”, a-t-il balancé.

Prière de consécration et rite du marché

Après les rites funéraires, l’Eglise peut désormais célébrer la consécration des jumeaux. “Depuis quelques années, le Seigneur m’as inspiré de libérer les frères et sœur à travers une célébration de la cérémonie de sortie des jumeaux, c’est ce que nous faisons depuis six ans”, a annoncé le père Justin Bocovo.

Selon lui il s’agit d’une cérémonie qui consiste à interner les jumeaux, à célébrer la messe et à faire une prière de consécration devant le tabernacle et devant la vierge Marie pour demander que le Seigneur les libère et les délivre. “C’est une célébration au cours de laquelle, nous faisons le rite du marché qui est un rite d’abondance et de prospérité et l’installation sur le siège du Christ”, a-t-il clarifié.

David Koffi Azas sort de ses gonds

Comme une réponse du Berger à la bergère, David Koffi Aza a répondu à cette annonce du père Justin Bocovo ce mardi 9 août 2022. “L’heure est grave. Nous ne saurions tolérer encore longtemps cette imposture”, a-t-il lancé dans une vidéo publiée sur Facebook. “Vous n’êtes pas sans savoir que l’Eglise Catholique romaine fait une incursion dans notre tradition et vilipende nos rituels, et déjà, ça a commencé avec le rituel Funèbre. Et aujourd’hui, ils font les rituels de Agon, de Adjlalassa, le rituel de couverture de pagne au défunt jusqu’à l’inhumation. Sans oublier bien sûr les rituels protocolaires pour creuser la tombe”, a-t-il .rappelé.

Mais c’est comme si ça ne suffisait pas et puisqu’on est pacifique et qu’on a rien dit jusque là, l’incursion actuel, c’est dans les divinités. Est-ce que l’Eglise Catholique peut faire les rituels d’initiation aux divinités de nos panthéons?

Et aujourd’hui, à Gbédagba, avec le père Bocovo, on fait les rituel des jumeaux et on estime, on affirme même sur les réseaux sociaux ( c’est pourquoi, j’ai pris par le même canal) que le rituel des jumeaux qui est fait dans la tradition crée des empêchements aux gens, crées des soucis aux gens, apporte la mort aux gens. En un mot, on vilipende.

David Koffi Aza

David Koffi Aza déclare la guerre à l’Eglise Catholique

David Koffi Aza ne compte pas s’arrêter à une mise en garde. C’est d’ailleus pourquoi, il a clairement déclaré la guerre à l’Eglise Catholique si elle ne rappelle pas à l’ordre le père Justin Bocovo.

“Si vous rentrez dans les choses de la divinité, on ne se laissera pas faire. Il faut que ça s’arrête, ne rentrez pas dans nos divinités. Ne nous obligez pas à parler. Depuis quand l’eau devient feu? (…) Cette guerre des choses dans l’ombre, si vous ouvrez ça, on ira jusqu’au bout et vous n’allez pas vous en sortir. Arrêtez vos incursion dans notre milieu traditionnel initiatique”, a-t-il déclaré. A en croire ses propos, au niveau du conseil national des cultes endogènes dont il est le président, cette fois ci, ça ne passera pas.

Une mise e garde au clergé de l’Eglise Catholique

“C’est la même rhétorique qu’ils avaient utilisé il y a 150 ans, que tout ce que nous faisons est diabolique. Donc, on doit tout laisser pour suivre leur jésus, d’accord. Aujourd’hui, vous revenez avec cette même rhétorique qu’on doit abandonner notre tradition et la liturge traditionnelle c’est vous qui allez le faire.

Démontrez moi dans votre Bible, au niveau de la liturgie romaine, où se trouve la liturgie du rituel des jumeaux. Bientôt, vous allez faire le goussou, sakpata Sou, lissaso, dansou, disant que c’est Jésus qui fait aujourd’hui le gousou.

David Koffi Aza

C’est pourquoi, voyant le pire venir, dans sa vidéo, David Koffi Aza invite le président Patrice Talon et le ministre de l’intérieur à s’impliquer dans ce dossier. Au clergé de l’Eglise Catholique, il demande de “rappeler à l’ordre, les leurs”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More