La Passion Pour l'Information

Bénin – Campagne Leader de ma classe : Nadia Okoumassoun dope le moral des filles du CEG 1 Dassa

0

Dans le cadre de la deuxième édition de la campagne nationale Leader de ma classe, Nadia Okoumassoun était à Dassa Zoumé le jeudi 19 janvier 2023. Cette fois-ci, comme promis, les élèves filles responsables de classe et les premières de leurs clases ont reçu chacune des lots. L’objectif est d’encourager les jeunes filles à devenir leader de leurs classes.

Dans sa mission de briser la peur des filles de devenir responsables de leur classe, Nadia Okoumassoun , présidente de l’ONG Femme Capable a lancé il y a lus d’un an le projet Leader de ma Classe dont l’objectif est d’inciter les femmes à assumer des postes de responsabilité dans leur écoles.

Nadia Okoumassoun dompte le moral des filles du CEG 1 Dassa

Après un an de campagne nationale dans les lycées et collèges pour développer chez les filles, la pratique du leadership, la confiance en soi et les compétences basiques nécessaires à tout engagement plus tard dans la société, Nadia Okoumassoun passe à l’offensive avec les bras charger de cadeaux pour motiver et primer les responsables et premières de leur classe.

C’est ainsi que le jeudi dernier, accompagnée du préfet des collines et du chef service du directeur départemental de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle représentant le directeur Dieudonné Gambiala, du directeur du CEG1 Dassa, du représentant de l’association des parents d’élèves, la présidente de l’ONG Femme Capable et toute l’équipe de la Campagne Leader de ma Classe ont gratifié les élèves filles responsables et premières de classes d’ordinateurs de marque Lenovo et d’enveloppes financières.

Susciter l’engagement des jeunes filles à diriger

“Il n’est un secret pour personne que dans notre société, il est difficile aux filles de découvrir d’elles-mêmes leur potentiel et de pouvoir le révéler au monde. Les pesanteurs socioculturels et d’autres facteurs maintiennent ces filles dans le cercle vicieux d’une existence renfermée. Elles sont, pour la majorité, incapables de construire les fondations de la pratique du leadership, de la confiance en soi et de développer des compétences basiques nécessaires à tout engagement. Elles se voient limiter dans leur capacité d’action alors qu’il n’y a aucune limite à ce que nous pouvons accomplir en tant que femme si ce n’est celle que nous nous imposons à nous-mêmes. Il faut impérativement changer de paradigme”.

Nadia Okoumassoun, présidente de l’ONG Femme Capable

Pour elle, c’est fort de cet enjeu important que l’ONG Femme Capable a solennellement lancé la compagne nationale Leader de ma classe dans les lycées et collèges pour susciter l’engagement et la prise de responsabilité depuis la base par les jeunes filles. Cette campagne dit-elle, vise à amener les filles à se forger un parcours dès leur plus jeune âge et à se construire pour devenir des modèles pour les générations à venir.

“Notre approche consiste donc à leur donner des outils nécessaires pour devenir des femmes audacieuses et confiantes dans tous les aspects de leur vie. De façon plus concrète, nous voulons les amener à prendre des responsabilités (être responsable de classe et d’établissement) en ce début d’année scolaire et les aider à repousser les peurs qui les retenaient auparavant. On ne peut être une bonne responsable de classe si on n’est pas travailleuse. On se propose enfin de les motiver à être première de leur classe ou à figurer parmi les meilleurs”, a-t-elle ajouté.

Nadia Okoumassoun rassure que le long de l’année 2023, l’équipe du projet Leader de ma Classe a prévu un système de suivi pour aider la jeune fille à mieux conduire ses pairs. “Il est temps que les femmes jouent leur partition », a-t-elle lâché.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More