La Passion Pour l'Information

Bénin : Bientôt la construction d’un quartier culturel, l’institut français change de nom

0

L’Institut français du Bénin (IFB) change de nom et sera bientôt relogé à Zongo, dans la commune de Cotonou. Il est aussi prévu la construction d’un quartier culturel et créatif à Zongo. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse organisée le samedi 24 septembre 2022 par le conseiller du chef de l’État, José Pliya, et l’Ambassadeur de France près le Bénin, Marc Vizy.

Un quartier culturel et créatif sera bientôt érigé à Zongo, dans la commune de Cotonou pour entre autres contribuer à la promotion de l’identité béninoise en matière touristique. Selon José Pliya, l’établissement sera composé de plusieurs entités dont l’Institut français du Bénin (IFB) qui deviendra l’Institut franco-béninois. Face aux hommes des médias, le chargé de mission et conseiller du chef de l’Etat, José Pliya a confié que le quartier culturel et créatif en question sera construit à Zongo sur un vaste domaine partant d’un ancien centre commercial en face du ministère du Cadre de vie jusqu’à la clôture de l’ex-Ocbn.

« Le quartier prend en compte les 10 000 m² de l’ancien Espace Kora, se prolonge vers Ganhi avec les autres 10 000 m² qui sont en face. On récupère également du côté des rails, le domaine de l’ex-Ocbn (toute la friche de bâtiments, wagons, rails, etc.) », a-t-il déclaré dans ses propos rapportés par La Nation. Le Centre de promotion artisanal de l’Unafrica y sera relogé. Il y aura des maquis, restaurants, kiosques à musique ouverts aux prestations, boutiques à louer aux galeristes privés, espaces de coworking et d’innovation pour les jeunes.

«La France va y contribuer»

Toujours dans le quartier, il y aura deux types de résidence d’artistes dont celle des artistes (émergents) pluridisciplinaires pour un séjour de deux à trois mois dans des studios avec ateliers. José Pliya précise que ce projet n’est pas une nouveauté dans le monde. Il y en a un peu partout et le Bénin a voulu s’en inspirer en partenariat avec la France. Ce partenariat pousse la France à adhérer à l’idée de transformer l’Institut français du Bénin (IFB) et de contribuer à la mise en place du quartier culturel et créatif à Zongo.

« La France va y contribuer. Donc, on est tout à fait enthousiaste à cette idée. Cela va évidemment avoir des conséquences favorables sur l’IFB qui va fonctionner de manière un peu différente », s’est réjoui l’Ambassadeur de France près le Bénin, Marc Vizy. Par la création du quartier culturel et créatif, le Bénin voudrait non seulement faciliter les créations artistiques, mais aussi attirer de nombreux touristes sur son territoire. Outre sa relocation en vue à Zongo, l’Institut français du Bénin change de nom et devient : Institut franco-béninois, précise La Nation.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More