La Passion Pour l'Information

Bénin : après sa fugue, la fille de la Go Range Rover accuse sa mère de maltraitance (vidéos)

0

Plus d’un mois après sa fugue, la fille de la Go Range Rover a accusé sa mère de maltraitance en expliquant avoir quitté la maison où elle vivait avec l’humoriste et ses frères pour une bonne raison. Dans une vidéo sur Tiktok, la jeune fille rassure qu’elle va bien et qu’elle n’est pas portée disparue.

Depuis quelques jours, un spot publicitaire annonçant la disparition de la fille de la comédienne béninoise la Go Range Rover circule sur les réseaux sociaux. Selon les informations, elle est portée disparue depuis un mois alors qu’elle devrait démarrer la rentrée scolaire 2022-2023 en classe de seconde pour avoir décroché cette année son BEPC.

Mais contrairement aux informations selon laquelle elle est portée disparue et activement recherchée par sa mère, la jeune fille de 19 ans indique qu’elle a quitté la maison pour son bien être en raison des maltraitances qu’elle subirait de la part de sa mère.

« Je suis la fille de la go Range Rover comme vous le savez déjà, ils ont dit que je suis portée disparue, je n’ai pas disparu, j’ai quitté la maison pour une bonne raison. Je ne peux pas mentir sur le compte de ma mère, si cela arrivait, que la terre m’engloutisse. Ma mère est tout pour moi dans cette vie. La maltraitance est de trop, parfois je me demande si elle ne me déteste pas », a expliqué Marie Ange Olivia citée par BENIN WEB TV.

Du piment dans le v@g!n à la punition des Egoun-goun

D’après Marie Ange Olivia, il fut un temps, sa mère l’aurait envoyé au marché Dantokpa pour faire des courses. Mais la jeune fille a pris plus de temps qu’elle ne devrait. « C’est vrai que j’ai duré un peu, mais c’est parce que j’ai rencontré un ami avec qui j’ai longuement discuté sur la voie. Mais en rentrant, ma tante m’a vu et est allée raconté à ma mère que je traine avec un homme. Donc, quand je suis rentrée, elle avait déjà écrasé du piment pour me les mettre dans le v@g!n devant les enfants. Et tout le voisinage était venu me secourir en lui demandant pardon », a-t-elle raconté.

La cerise sur le gâteau serait une punition d’un égoun-goun sur ordre de sa mère. « Ils ont fait une cérémonie de vodoun Egoun-goun dans ma maison. Devant plusieurs personnes, ma mère m’a demandé de me mettre à genou. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, mais comme ma mère, celle qui m’a donné la vie ne peut pas me tuer, je me suis mise à genou. Elle a demandé aux Egoun-goun de me frapper, sans que je ne sache ce que j’ai fait. Je ne sais pas ce que j’ai fait, une fois encore les gens sont venus la supplier et j’ai pu me lever pour rentrer dans la chambre. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, je ne sais pas si elle me déteste, c’est pourquoi j’ai quitté la maison. Elle tombe souvent malade, je ne sais pas si c’est parce qu’on est ensemble », a-t-elle ajouté.

« Je vais bien là où je suis… »

Dans sa vidéo tiktok, Marie Ange Olivia rassure qu’elle se porte bien et qu’elle est en train de suivre une formation pour s’assurer un meilleur avenir. « Je ne peux pas me prostituer et je ne suis pas avec un homme. Je vais bien là où je suis et je suis en train de suivre une formation. Je ne peux pas rentrer dans les détails. Tout ce que je peux vous dire est que je vais bien. Je ne suis pas portée disparue », a-t-elle précisé en réponse à l’avis de recherche lancé par sa mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More