La Passion Pour l'Information

Bénin : Angélique Kidjo parle de son album «Queen of Sheba»

0

La diva de la musique béninoise, Angélique Kidjo avait remporté son 5e Grammy grâce à son album « Mother Nature ». Après ce sacre intervenu en avril dernier, la chanteuse Angélique Kidjo a annoncé la sortie de son tout prochain album au cours d’une récente intervention sur Radio France.

Angélique Kidjo annonce un autre album pour ce mois de juin 2022 avec le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf. Une nouvelle qui intervient tout juste après qu’Angélique Kidjo a battu l’artiste nigérian Wizkid pour remporter le prix du meilleur album du monde aux Grammys 2022. La célèbre chanteuse béninoise parle du message véhiculer par cet opus à venir dénommé « Queen of Sheba ».

« Quand on a voulu travailler ensemble, je disais à Ibrahim, moi j’aimerais savoir qu’elle est le lien (musical) entre l’Afrique et le Moyen-Orient. J’ai fait les recherches et je me suis rendu compte que la Reine de Saba de la Nubie, le Soudan d’aujourd’hui, a voulu tester la sagesse du Roi Salomon (par des énigmes). Je me suis dit comment on peut faire une chanson avec cette histoire », a expliqué Angélique Kidjo.

Pour la diva de la musique béninoise, les énigmes étaient très intéressantes. Elles parlaient « du blé, de l’œuf, de la femme, et de choses qui semblent anodins, mais quand on sait maintenant qu’on a des problèmes avec le blé, parce que s’il n’y a pas de pain, il n’y a pas de société en fait. C’est là les révolutions commencent quand les gens ne peuvent plus s’acheter du blé pour faire du pain ».

L’invitée de Radio France dit avoir choisi avec Ibrahim Maalouf, « 7 énigmes pour écrire le disque », parce qu’il y en avait plusieurs. Très attachée à la culture, elle a préféré la langue Yoruba pour les raconter avec des traductions en français et en anglais. La réponse aux énigmes se trouve dans les chansons.

Angélique Kidjo a par ailleurs salué le talent du trompettiste Ibrahim Maalouf. « Il m’a amené vers cette rencontre qui a eu lieu musicalement, c’est-à-dire entre l’Afrique et le Moyen-Orient… L’amour entre la Reine de Saba et le roi Salomon, ce n’est pas seulement de l’amour entre un homme et une femme, c’est culturel. Elle a amené ces rythmes, et la musique du Moyen-Orient a répondu à ça », a expliqué la chanteuse béninoise. La rencontre musicale entre l’Afrique et le Moyen-Orient est possible. Ils se sont rencontrés dans le temps et continuent de se croiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More