La Passion Pour l'Information

Youth Scholarshup Awards : Le béninois Olivier S. Tokpanou en tête de liste des lauréats

0

Dans le cadre de la conférence mondiale sur l’aquaculture organisée par la FAO à Shanghai, en Chine, le Bénin a été positionné en tête de liste des lauréats du prix Youth Scholarshup Awards du concours de poster scientifique. Pour ce concours, le Bénin est représenté par le doctorant Olivier Sonagnon Tokpanou.

Dans le but d’accélérer la croissance et d’assurer la durabilité de l’aquaculture future, la FAO et le NACA, en collaboration avec le Ministère chinois de l’Agriculture et des Affaires Rurales de la Chine ont organisé une conférence mondiale sur l’aquaculture. Pour que les objectifs soient atteints, les organisateurs ont invité les gouvernements, les entreprises, les universités et la société civile à débattre du thème “L’aquaculture pour l’alimentation et le développement durable”.

C’es dans ce cadre que le concours Youth Scholarshup Awards a été lancé. C’est Olivier Sonagnon Tokpanou, un doctorant en aquaculture à Shanghai Ocean University en Chine qui représente le Bénin pour ce prix. Ce jeune béninois est premier sur la liste des lauréats d’un concours de poster scientifique pour la conférence mondiale sur l’aquaculture organisée par le programme des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’une des institutions spécialisées de l’ONU.

Très fier de représenter le Bénin pour ce grand concours international, Olivier Sonagnon Tokpanou fait des recherches sur les systèmes intégrés d’agriculture et d’aquaculture. Pour lui, être en tête de liste des lauréats est la preuve que le Bénin dispose encore de la matière grise pour le développement de l’agriculture et de l’aquaculture.

“La leçon que j’ai reçue au cours de ma formation en Chine est que seul une autosuffisance alimentaire peut permettre la révolution industrielle et le développement socio-économique d’une nation ; mais tant que nous allons continuer à importer la quasi-totalité de ce que nous mangeons, le développement de notre pays prendra assez du temps”, at-il expliqué.

Olivier Sonagnon Tokpanou reconnait que la Chine avant de devenir une puissance économique mondiale aujourd’hui a d’abord réussi à nourrir son peuple grâce l’agriculture, la pêche et l’élevage et pense que le Bénin et les autres pays de l’Afrique subsaharienne, en sont également capables.

C’est pourquoi, il lance un appel à la jeunesse. “Nous devons nous orienter plus vers les filières du secteur primaire dont l’agriculture, la pêche et l’élevage, nous devons aujourd’hui être plus des producteurs que d’être que des consommateurs afin que notre pays puisse connaître un essor”, a-t-il souhaité.

Olivier Sonagnon Tokpanou remercie tout de même son directeur de thèse le Professeur Qigen Liu et le Professeur Zacharies Sohou, enseignant chercheur à la FAST/UAC, pour leur soutien dans ses travaux de recherche. “Je remercie également l’ambassadeur du Benin auprès de la Chine, et la communauté béninoise en Chine FAMES”, a-t-il confié.

En plus de représenter le Bénin lors de cette conférence mondiale, Olivier S. Tokpanou a également démarqué le talent scientifique de la jeunesse béninoise au cours de ce grand rendez-vous des chercheurs internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More