La Passion Pour l'Information

Sénégal: il refuse de vendre son mouton à 52 millions de FCFA

0

Son mouton de race « ladoum » (caractérisée par une bonne ossature, un bassin large, un chanfrein bien convexe et la présence de cornes chez les femelles… La longueur du corps est de 91 à 95 cm pour le mâle et de 75 à 91 cm pour la femelle, NDLR), se nomme « roi Assane 2 ».

Cependant, à la Fiara (Foire internationale de l’Agriculture et des Ressources animales, NDLR) de l’année dernière, il a refusé de le vendre à 52 millions de francs Cfa. Aujourd’hui, c’est la troisième génération de sa progéniture qui est exposée. «Si j’ai refusé de vendre « roi Assane 2 » à 52 millions de F Cfa, c’est parce que j’étais sûr de pouvoir gagner plus d’argent avec lui.

En l’achetant, j’avais plus de 200 ladoum femelles à ma disposition. Avant de venir à la foire de l’année dernière, il s’est accouplé avec 60 de ces femelles. Deux mois après, je me suis fait plus de 60 millions de francs Cfa à travers la vente de sa progéniture. Aujourd’hui, je suis à sa troisième génération », confie Ma Ibra Ndiaye le propriétaire, qui se frotte les mains.

Il refuse de vendre son mouton

En effet, les petits de « roi Assane 2’’ sont vendus à plus d’un million de francs cfa. « Ce mouton est extraordinaire. Il est phénoménal. Sa progéniture est royale », s’extase Ma Ibra Ndiaye. Il explique que la valeur marchande de sa marchandise, est difficile à estimer. « En fait, c’est exactement comme si quelqu’un te demande de lui vendre ce que tu aimes le plus. Ce sera forcément compliqué à marchander ».

Vu sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More