La Passion Pour l'Information

Saisie des biens de Sébastien Ajavon : son avocat Me Marc Bensimon pousse un coup de gueule

0

Au Bénin, la justice a procédé vendredi 1er juillet 2022 à la saisie des biens de Sébastien Ajavon, dans sa résidence de Cotonou. Me Marc Bensimon, avocat de l’homme d’affaires béninois, a poussé un coup de gueule contre cette opération judiciaire.

Me Marc Bensimon, avocat de Sébastien Ajavon juge illégitime la confiscation des biens de son client demandée par l’État du Bénin. « Lui (Sébastien Ajavon) a une vision heureusement plus élevée et soutient sa famille, ses enfants. Ils savent qu’ils ne peuvent pas retourner au Bénin. Ils savent que tous leurs biens sont saisis, mais de là à aller chercher des petites cuillères, la table de la cuisine, les fauteuils… C’est parfaitement inadmissible », a tonné l’avocat français micro de RFI.

“C’est malheureusement dans la droite ligne…”

Me Marc Bensimon s’insurge contre la condamnation de l’ancien candidat à la présidentielle de 2016 par la justice béninoise. « Après, c’est malheureusement dans la droite ligne de ce que subit mon client depuis 2017 », a-t-il confié tout en faisant savoir que la saisie des biens de l’homme d’affaires a rendu triste sa femme. « Son épouse est dans une tristesse sans nom », a révélé Me Marc Bensimon. Pour rappel, la maison de l’homme d’affaires béninois Sébastien Bénin, sise dans la zone de l’aéroport de Cotonou, derrière Erevan, a été vidée de son contenu ce vendredi.

Ce sont des déménageurs qui ont emporté du mobilier, des fauteuils, des tables dorées, ainsi qu’une berline de luxe noire chargée sur un camion. Sécurisée sous escorte militaire et d’une équipe de policier en présence d’un huissier et des représentants de Sébastien Ajavon, la saisie des biens a été demandée par l’État béninois. Sébastien Ajavon a été condamné à cinq ans de prison et une amende de près de 160 millions de francs CFA pour une fraude à la TVA et à 20 ans de prison pour une autre affaire de trafic international de drogue.

Le 22 mars dernier, la Cour suprême a ordonné la saisie de la maison de l’opérateur économique. En exil en France où il a obtenu un statut de réfugié politique, Sébastien Ajavon est toujours activement recherché. Son nom est en effet inscrit dans un fichier mis en ligne sur le site du ministère béninois de la Justice. Il est indiqué qu’un mandat d’arrêt a été émis à son encontre le 18 octobre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More