La Passion Pour l'Information

Restitution des œuvres pillées : après le Bénin, l’Éthiopie récupère ses trésors royaux

0

Après le tour du Bénin, l’Éthiopie a également reçu un lot de ses biens culturels. Une action qui s’inscrit dans le cadre de la restitution des œuvres d’art pillées par les puissances coloniales.

La capitale éthiopienne, Addis-Abeba a accueilli le samedi dernier plusieurs trésors antiques qui ont passés plus de 150 ans en Europe. Il s’agit des biens culturels revenant d’Europe, principalement du Royaume-Uni, de Belgique et des Pays-Bas.

Ces pièces emblématiques notamment une couronne, un bouclier impérial, un ensemble de coupes argentées ou encore un livre de prières manuscrit ont été exposées au Musée national d’Addis-Abeba. Pour l’Ambassadeur éthiopien à Londres, la restitution de ce patrimoine a une « signification énorme ». Pour lui, l’Éthiopie n’a jamais été colonisée, plusieurs pièces d’art lui ont été pillées lors des conflits qui l’opposaient aux puissances coloniales.

Les œuvres d’art restituées le samedi dernier avaient été confisquées par l’armée britannique pendant le combat de Magdala en 1868. Mais le retour au bercail des biens culturels ne sera pas la toute la dernière car le gouvernement éthiopien réclame auprès du Royaume-Uni la restitution d’autres objets culturels.

Il s’agit en l’occurrence des tablettes représentant l’Arche d’alliance. De plus, l’Éthiopie négocie également avec les États-Unis pour organiser le retour d’une bible et d’une croix qui devaient faire l’objet d’une vente aux enchères. Rappelons que l’Éthiopie vient d’enregistrer la plus grande restitution d’œuvres d’art de son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More