La Passion Pour l'Information

Petit-déjeuner : Les trois faux-amis qu’il vaut mieux éviter

0

Si l’on en croit certaines études, la personne qui mange au petit-déjeuner a un poids corporel moins élevé que celle qui saute ce premier repas de la journée et qui aura plutôt tendance à se jeter plus tard sur des aliments plus caloriques, augmentant ainsi son risque de souffrir de diabète de type 2.

Mais attention : tous les petits-déjeuners ne se valent pas ! Un bol de céréales au chocolat est, par exemple, une vraie bombe de sucre et donc mauvais pour la santé. La clé : le petit-déjeuner doit être équilibré.

Un petit déjeuner équilibré vous fournit de l’énergie tout au long de la matinée et procure à votre corps tous les nutriments dont il a besoin. Et pourtant, ce premier repas de la journée est bien souvent négligé au profit d’aliments trop gras ou trop sucrés.

Selon l’association 60 millions de consommateurs, voici trois faux-amis qu’il vaut mieux éviter de manger pour bien démarrer la journée.

1 – Les céréales sucrées

Sans grande surprise, les céréales industrielles comme les Kellogg’s, les Miel Pops ou encore les Chocapic sont bien trop sucrées, « et même parfois trop salées » révèlent 60 millions de consommateurs. Il en va de même pour le pain de mie en sachet. À la place, pensez plutôt à des céréales comme le müesli ou le flocon d’avoine qui permet de créer de nombreuses recettes différentes, ou du pain frais tout simplement.

2 – Les jus de fruits industriels

La fausse bonne idée. Les jus de fruits ne sont pas juste des fruits pressés, ils contiennent bien souvent des sucres ajoutés, presque autant que les sodas. Une double peine puisqu’en buvant du jus de fruits, on est tentés d’en boire plus que des sodas, pensant que c’est meilleur pour la santé. Il est donc préférable de presser soi-même des oranges, ou extraire le jus de fruits grâce à une centrifugeuse, pour avoir une boisson avec le plus de fibres et sans sucres ajoutés.

3 – Les viennoiseries

Mieux vaut éviter de manger un croissant ou un pain au chocolat tous les matins. Les viennoiseries sont « très grasses (environ 13 g de lipides par croissant au beurre de 60 g) et sucrées (environ 26 g par croissant au beurre) ». Sans s’en priver totalement, il vaut mieux les consommer occasionnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More