La Passion Pour l'Information

[En direct] Après le revers de la majorité présidentielle aux législatives, Emmanuel Macron brise le silence

0

Après le revers de la majorité présidentielle aux législatives, Emmanuel Macron s’exprime ce mercredi soir à 20 heures. Le président de la République a terminé de rencontrer les responsables de partis politiques dans la journée, pour tenter d’éviter un blocage parlementaire à l’Assemblée nationale.

Emmanuel Macron sort du silence. Le chef de l’État s’exprime pour la première fois mercredi à 20 heures depuis le second tour des législatives qui a privé son camp de la majorité absolue et provoqué une crise politique. Une allocution au terme d’une journée où il a bouclé son tour de table des responsables politiques pour tenter d’élargir sa majorité. 

Après des législatives catastrophiques, le président tente de reprendre la main. Avant Édouard Philippe d’Horizons, il a reçu des figures de l’opposition comme Julien Bayou, Adrien Quatennens et Mathilde Panot. Les députés du RN ont fait ce matin leurs premiers pas dans l’hémicycle. Aurore Bergé prend la tête du groupe Renaissance.

“L’assemblée doit s’élargir”, mais “l’hypothèse d’un gouvernement d’union nationale n’est pas justifiée”, explique Macron

Le président de la République a évoqué l’importance de trouver une coalition après avoir rencontré les différentes formations politiques.

Sans pour autant choisir “l’hypothèse d’un gouvernement d’union national” rejeté par les chefs de partis qu’il a rencontré ces deux derniers jours.

“Je ne peux ignorer la forte abstention, voter est essentiel”, déclare Macron en préambule de son allocution

Le président a salué les députés élus et les sortants mais a pointé l’abstention, rappelant l’importance d’aller voter.

20h08 : Vote de textes de loi, collaboration avec la majorité… “Pour avancer utilement, il revient maintenant aux groupes politiques de dire jusqu’où ils sont prêts à aller”.

20h06 : Le président de la République assure par ailleurs que cette hypothèse d’un gouvernement d’union nationale n’était pas non plus celle qu’il préconisait.

20h05 : “La plupart” des dirigeants rencontré par Emmanuel Macron ces derniers jours “ont exclu l’hypothèse d’un gouvernement d’union nationale”, poursuit le chef de l’Etat.

20h05 : “Nous devons collectivement apprendre à gouverner et légiférer différemment. Bâtir des compromis nouveau dans le dialogue, l’écoute, le respect. C’est ce que vous avez souhaité et j’en prends acte.”

20h03 : “Je ne peux pas ignorer les fractures, les divisions profondes qui traversent notre pays et se reflètent dans la composition” de l’Assemblée nationale, déclare Emmanuel Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More