La Passion Pour l'Information

Bénin : sa majesté Daagbo Hounon II, roi des mers et océans, désavoue un indélicat prêtre vodoun

0

Suite à la condamnation à la prison à vie d’un chef de couvent vodoun, Sa majesté Daagbo Hounon, chef suprême du vodoun Huendo, roi des mers et des océans a réagi au crime rituel. Selon lui, l’accusé n’est pas un hounon, dignitaire du culte vodoun.

Lors de la session criminel du vendredi 04 mars 2022 au tribunal d’Abomey-Calavi, un prêtre vodoun a été condamné à la prison à vie pour rituel humain. Les faits remontent en 2016 et le chef de couvent vodoun est accusé d’avoir drogué et décapité deux présumés cybercriminels venus le consulter pour des recette magiques pour la chance et la prospérité dans leurs activité.

Selon le roi de Ouidah, Roi Toman djlè houkpon 2, l’auteur de cet acte est un faux chef de couvent. “Celui qui a été condamné n’est pas un chef dignitaire, non ce n’est pas vrai, je peux donner ma tête à couper, celui la, il n’est pas hounnon”, a t-il réagi.

Pour lui, des dignitaires de culte vodoun, il en a de qualité industrielle, mais, dit-il, “un Hounnon ne peut pas faire ça. “Dignitaire que nous sommes, nous avons fait le couvent, on a été bien initié, celui qui a été initié ne peut pas faire ça. Assassiner son prochain?”.

Il rappelle qu’il se disait que les dignitaires utilisent du sang humain pour leur vodoun. Mais rassure t-il, “ce n’est pas vrai, c’est les fossoyeurs, des gens qui n’ont rien à faire qui s’arrangent de notre côté pour pourvoir manger. Et c’est déplorable”.

Prison À Vie Pour Un Prêtre Vodoun Qui A Décapité 02 Présumés Cybercriminels

Un homme de 40 ans qui se dit Hounnon est condamné à la prison à vie le vendredi dernier. Les faits remontent en 2016 où le chef de couvent vodoun a drogué et décapité deux présumés cybercriminels venus le consulter pour des recette magiques pour la chances et la prospérité.

ll leur a fait boire un breuvage qui les endorme puis il les décapite. Les organes des deux jeunes ont été retrouvés plus tard auprès de ses complices notamment son père. Accusés d’assassinat, complicité d’assassinat et prélèvement d’organe, ils ont été jugés le vendredi au tribunal d’Abomey-Calavi.

Le principal accusé a reconnu les faits le vendredi lors de la session criminelle au tribunal d’Abomey-Calavi. A l’issue du procès, il a été condamné à la prison à perpétuité, son père condamné à 10 ans de prison dont 5 ferme, son frère et son ami jugés pour cette affaire sont condamnés à 10 ans de prison. Tous les 04 accusés sont en prison depuis mars 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More