La Passion Pour l'Information

Bénin : bientôt l’installation de la Criet à Cotonou

0

La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet) s’installe à Cotonou en 2023. L’annonce a été faite par le ministre de la Justice, Séverin Quenum ce lundi 21 novembre 2022 à l’Assemblée nationale lors de la présentation du budget gestion 2023 de son ministère devant les députés membres de la Commission budgétaire.

Le ballet des ministres devant la Commission budgétaire à l’Assemblée nationale se poursuit. Ce lundi, le ministre de la Justice et de la législation a présenté le budget, gestion 2023 de son département ministériel. Il s’élève à 25.506.226.118 FCFA. Face aux députés membres de la Commission budgétaire, le Garde des Sceaux a fait savoir que le budget au titre de l’exercice 2023 du secteur de la justice a connu une diminution de 0,85% par rapport à celui de 2022. Les élus du peuple ont d’ailleurs cherché à connaître le taux d’exécution du budget de 2022.

Selon les explications de Sévérin Quenum, ce taux est de 76% environ. Le ministère de la Justice entend améliorer cette performance au cours de l’année 2023. « C’est une performance que nous entendions améliorer au cours de l’année 2023 c’est-à-dire aller jusqu’au bout des actions entreprises. Nous allons entreprendre de nouvelles actions, les amplifier et dans le concret, parvenir à réaliser tout ce que nous voulons en terme de formation professionnelle. Nous avons des recrutements en vue et nous voulons travailler également dans le sens des reformes institutionnelles », a confié Séverin Quenum.

Au titre des actions phares de son ministère pour 2023, il y a « l’installation de la Criet (la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme) à Cotonou, l’opérationnalisation de la Cour spéciale des affaires foncières avec la construction de son siège pour mettre fin à la mafia foncière et aller vers la sécurisation du foncier », informe le Garde des Sceaux, Séverin Quenum selon ses propos rapportés par le site officiel du gouvernement.

Outre ces actions phares, le budget de 2023 servira aussi à rénover les tribunaux et les doter de nouveaux équipements. La construction de nouveaux tribunaux est aussi prévue de même que la modernisation du système pénitentiaire et la construction de nouvelles prisons répondant aux standards internationaux, a ajouté le ministre de la justice.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More