La Passion Pour l'Information

Bénin : le gouvernement se prononce sur les contre-performances des Écureuils

0

En marge du conseil des ministres du mercredi 28 septembre 2022, le porte-parole du gouvernement s’est prononcé sur les contre-performances successives des Écureuils du Bénin entraînés par Moussa Latoundji. Tout en invitant les supporters à la patience, Wilfried Léandre Houngbédji a fait savoir que le pouvoir en place travaille à ce qu’il y ait de meilleurs résultats.

Le gouvernement se prononce sur les contre-performances répétées de l’équipe nationale. En effet, les poulains du sélectionneur intérimaire Moussa Latoundji ont concédé quatre (04) défaites d’affilée dont deux contre les Lions de la Téranga du Sénégal (1-3) et les Mambas du Mozambique (0-1) dans le cadre des 1ère et 2ème journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire 2024.

Quelques mois après cette phase, les écureuils se retrouvent en journées FIFA du mois de septembre 2022 où ils ont concédé deux revers face Mourabitounes de la Mauritanie (0-1) et les Barea de Madagascar (1-3). Ces quatre défaites de la sélection nationale ne sont pas du goût des supporters béninois. Face donc au mécontentement au sein des supporters béninois à cause des échecs répétés des jaunes, le porte-parole du gouvernement a réagi.

Pour Wilfried Léandre Houngbédji, le gouvernement a fait son travail. C’est pour cela, dit-il, que l’équipe a pu se retrouver en terre étrangère pour livrer ses matchs internationaux dans le cadre des journées FIFA. Le Secrétaire général adjoint du gouvernement a laissé entendre que l’État béninois fait ce qu’il a à faire et il travaille à ce qu’il y ait de meilleurs résultats.

Créér les conditions

Wilfried Léandre Houngbédji a fait savoir également que le gouvernement a commencé à travailler et à créer les conditions pour que les infrastructures existent, « pour que le cadre d’exercice du sport dans notre pays s’améliore et pour qu’à terme le Bénin quel que soit les disciplines, ait des performances à la hauteur des attentes ». L’ancien journaliste n’a pas manqué de préciser que c’est un processus qui va prendre du temps. Wilfried Léandre Houngbédji a invité donc le public sportif béninois à la patience.

Moussa Latoundji et ses protégés achèvent cette trêve internationale au Maroc avec quatre (04) buts encaissés et une seule (01) réalisation en deux matchs. Un bilan qui interpelle à quelques mois du coup d’envoi des journées restantes des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2024. Pour le moment, les autorités en charge du football béninois ne songent pas à remplacer l’entraîneur intérimaire des jaunes, Moussa Latoundji depuis le départ du coach français, Michel Dussuyer.

Mais le technicien français Philippe Troussier est annoncé à la tête de la sélection nationale. L’information est battue en brèche par la Fédération béninoise de football (FBF). Selon Crystal News, Félix Sohoundé Pépéripé, le directeur de la communication de ladite fédération a démenti la nouvelle.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More