La Passion Pour l'Information

Bénin – Interdiction de la tontine Adôgbè : des responsables souhaitent rencontrer le ministre Wadagni

0

  Le 04 mars 2022 dernier par un arrêté interministériel signé par les ministres de l’Intérieur et de la sécurité publique, de l’Economie et des finances, l’activité de collecte d’épargne « Adogbè » est interdite sur toute l’étendue du territoire national. Après cette décision, le collectif des Promoteurs de vente par tempérament ( Adogbè) souhaite rencontrer le ministre de l’Économie et des finances pour une explication

 Les promoteurs de la tontine Adôgbè comprennent la mesure conservatoire du gouvernement relative à l’interdiction de toute collecte illégale. Mais, ils veulent apporter des précisions à l’autorité, car certains promoteurs sérieux de cette épargne ont une existence légale.

En effet, cette mesure prise par le gouvernement créée assez de préjudices aussi bien aux promoteurs qu’aux participants. C’est pourquoi les promoteurs implorent l’indulgence du ministre Wadagni pour sortir de cet imbroglio né des agissements de voyous qui ont investi le secteur. 

Selon les informations, ces promoteurs sont prêts pour l’assainissement, la sécurisation et l’encadrement de cette activité qui sauve des milliers de familles pour ne pas dire des millions de personnes au Bénin.

Pour rappel, le gouvernement a mis fin à cette pagaille sur toute l’étendue du territoire national. “Il est interdit sur toute l’étendue du territoire national, l’activité de collecte illégale de l’épargne dénommée « adogbè » ou toutes autres formes ou appellations du genre”, a expliqué l’arrêté ministériel.

Le gouvernement invite toute personne physique ou morale désirant exercer l’activité de collecte de l’épargne, sous quelque forme que ce soit, sur le territoire national à se conformer aux dispositions de l’article 7 de la loi n°2012-14 du 21 mars 2012 portant réglementation des systèmes financiers décentralisés en République du Bénin.

Toute personne physique ou morale, de quelque nature que ce soit, qui offre des services financiers et/ou octroie de crédit à la population sans avoir reçu préalablement l’agrément du Ministre de l’Economie et des Finances, se verra appliquer les dispositions de l’article 76 de la loi citée à l’article 2 ci-dessus, pour défaut d’obtention de l’agrément. Le Directeur général de l’Agence nationale de surveillance des systėmes financiers décentralisés est chargé de l’application du présent arrêté qui prend effet pour compter de la date de sa signature et sera publié au Journal Officiel.

Il faut rappeler que l’arrêté interministériel portant interdiction de la tontine Adogbè au Bénin comporte 5 articles. Il a été pris quelques jours après l’interdiction de la même activité par le préfet du département du Zou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More