La Passion Pour l'Information

Bénin – Concours Miss Ouidah 2022 : la lauréate Jiovannie Brasilia Mandja contestée par le public

0

Le Centre Culturel de Rencontre International (CCRI) Jonh Smith de Ouidah  a abrité ce vendredi 22 avril 2022, la grande finale de la neuvième édition du concours de beauté Miss Ouidah. A l’arrivée c’est l’esthéticienne en formation, Jiovannie Brasilia Mandja qui décroche la couronne suprême. Une décision du Jury qui ne passe pas aux yeux des spectateurs.

 La Miss Ouidah 2022 n’est pas  celle qui devait être élue selon les spectateurs. A la délibération des membres du  Jury déclarant Jiovannie Brasilia Mandja de la neuvième édition du concours de beauté Miss Ouidah 2022, indignation, déception et désolation se lisent sur la plupart des visages des spectateurs.

La décision du jury plaçant Jiovannie Brasilia Mandja au rang de Miss Ouidah 2022 avec ses deux dauphines, Marlène Quenum Zangbede et Sidoine Anatohoun, est contestée par plus d’un.

 « J’ai été vraiment déçue par la décision des membres du jury. C’est du désordre bien organisé. Les places n’ont pas été attribuées à celles qui les méritent vraiment. Si cela ne tenait qu’à moi, plus personne ne participera à cette compétition », a déclaré une spectatrice visiblement choquée par la

À en croire un autre spectateur, les candidates ont juste été des figurantes. « Ils ont déjà leur Miss et ils nous ont invité pour nous faire perdre du temps », s’indigne-t-il.

« La délibération n’a pas du tout reflété ce qui s’est passé sur la scène hier et c’est dommage pour un concours de beauté qui essuie chaque fois des critiques. Je me fais l’avocat du comité d’organisation sur beaucoup de stations radio et télévisions. Mais hier je me suis demandé si je ne défendais pas le diable », regrette Beldis Walter Avimadjenon, animateur-promoteur culturel.

Un jury pas qualifié, des critères flous

À propos des critères d’éligibilité, le coach-encadreur estime que ces membres du jury sont étrangers à l’univers culturel et artistique. « On a confié le travail des menuisiers à des maçons », tranche-t-il.

Eularte Karon-Maïth Amegan, Mister Culture Bénin 2022, enfonce le clou. «Quels sont les critères sur lesquels ces membres du jury se sont basés pour la couronner ? La beauté physique seule ne suffit pas. La Miss couronnée est incapable de bien faire sa danse traditionnelle, de se tenir debout sur ses chaussures à talons et ne peut faire une phrase en français sans faire de fautes. C’est très décevant » se désole-t-il.

Selon les informations de le Potentiel, la Miss Ouidah 2022, âgée de 18 ans et esthéticienne en formation serait en réalité âgée de 16 ans et aurait un niveau d’études de la classe de cinquième (5e).

LL’amertume de la deuxième Dauphine

Alors que certains s’indignent face à la supposée incompétence du jury dans le domaine, d’autres soutiennent que ceux-ci auraient été corrompus pour biaiser les résultats.

Sidoine Anatohoun, deuxième Dauphine de Miss Ouidah 2022 tente de le souligner dans ses propos. « Comment peut-on couronner une Miss et toute la population serait contre ? Je croyais que la corruption est déjà une vieille histoire dans notre pays le Bénin, mais apparemment ce n’est pas le cas ».

Par ailleurs, notons que des spectateurs ont proposé des séances d’explications et de sensibilisations sur les avantages des compétitions de cette envergure pour la jeune fille de Ouidah. Ceci aux fins de mettre la population en confiance et susciter son engouement aux prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More