La Passion Pour l'Information

Bénin : 03 hommes condamnés à 20 ans de prison pour séquestration et viol sur mineure

0

Accusés de viol sur mineure, arrestation illégale et séquestration, trois (03) hommes ont été condamnés chacun à 20 ans de prison ferme par le Tribunal d’Abomey-Calavi. Un mandat d’arrêt est décerné contre eux à l’issue de l’audience tenue ce jeudi 8 décembre 2022.

Jugés par défaut au Tribunal d’Abomey -Calavi ce jeudi, trois (03) hommes écopent chacun de 20 ans de prison ferme pour viol sur mineure, arrestation illégale et séquestration. Les faits se produits en septembre 2015 à Sõ-Ava. Les accusés auraient fait croire à une mineure de 16 ans que son père aurait été victime d’un accident de la circulation au carrefour Misséssinto dans la commune d’Abomey-Calavi.

Une fois sur les lieux, la fille aurait été enlevée et conduite de force à Ahomey Glon, un village situé dans la commune de Sô-Ava. L’adolescente aurait été maltraitée par les accusés pendant 10 jours, soit du 14 septembre au 24 septembre 2015 et l’un d’entre eux a abusé d’elle. Après trois jours de séquestration, la victime a réussi à s’échapper. Mais, elle a été rattrapée par l’un des accusés et reconduite forcément au lieu où ses bourreaux la gardaient.

Après 10 jours de séquestration, la police a réussi à sauver la fille des mains de ses trois agresseurs. Interpellés, les trois accusés ont ensuite été placés sous mandat de dépôt le 30 septembre 2015 pour viol sur mineure, arrestation illégale et complicité d’arrestation, séquestration et de complicité de séquestration.

Remis en liberté provisoire et placés sous contrôle judiciaire le 21 avril 2017, les mis en cause ont été cités à comparaitre ce jeudi au Tribunal d’Abomey-Calavi, mais ils ont été jugés en leur absence. Selon le ministère public, les trois accusés ont été tous convoqués à l’audience de ce jeudi. Mais, ils ont décidé de jouer à la politique de la chaise vide.

Le ministère public a démontré au tribunal que les infractions retenues contre les inculpés sont constituées. Il a demandé de les maintenir dans les liens de ces accusations et de les condamner à 20 ans de réclusion criminelle puis de décerner un mandat d’arrêt contre eux.

Le juge délibérant a suivi les réquisitions du ministère public en condamnant respectivement les trois accusés à 20 ans de réclusion criminelle pour viol sur mineure, arrestation illégale et séquestration. Il a décerné un mandat d’arrêt contre eux, a rapporté Banouto.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More