TRIOMPHE, parce que l'information, C'est Le Pouvoir
TRIOMPHE NETTOYEURS
TRIOMPHE NETTOYEURS

“Poutine est responsable de la mort de Alexeï Navalny», Joe Biden

0

A la Maison Blanche ce vendredi 16 février 2024 au soir, Joe Biden a accusé le président russe, Vladimir Poutine, d’être derrière la mort de l’opposant russe Alexeï Navalny.

Il n’y va pas par quatre chemins. Lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche ce vendredi 16 février au soir, Joe Biden a accusé le président russe, Vladimir Poutine, d’être derrière la mort de l’opposant russe Alexeï Navalny. D’une pierre deux coups, le président américain en a profité pour critiquer les dernières sorties de Trump sur l’Otan.

Se disant « scandalisé » par la disparition d’une « voix puissante pour la vérité », il a ainsi déclaré : « Il ne faut pas se leurrer, Poutine est responsable de la mort de Navalny ». Il a toutefois fini par nuancer : « Nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé ».

Joe Biden a ensuite mis en garde : « Les autorités russes vont raconter leur propre histoire ». « Personne ne doit être dupe, ni en Russie, ni chez nous, ni nulle part dans le monde. Poutine ne s’en prend pas seulement aux citoyens d’autres pays, comme nous l’avons vu dans ce qui se passe actuellement en Ukraine, il inflige également des crimes terribles à son propre peuple », a-t-il poursuivi.

Moscou dénonce des critiques « absolument inacceptables »

« Cette tragédie nous rappelle que, compte tenu des enjeux actuels, nous devons fournir les fonds nécessaires pour que l’Ukraine puisse continuer à se défendre contre les attaques vicieuses et les crimes de guerre », a-t-il ajouté, faisant référence aux milliards d’euros d’aide destinés à aider l’Ukraine à lutter contre l’invasion de la Russie, qui sont bloqués au Congrès depuis des mois.

Washington n’est pas la seule à s’en être pris à Poutine après la mort de Navalny, à l’instar d’Emmanuel Macron qui a notamment accusé la Russie de « condamner à mort » les « esprits libres ». Le Kremlin a répondu en assurant que les accusations et critiques occidentales envers Moscou étaient « absolument inacceptables », tout en assurant ne pas savoir dans l’immédiat la cause du décès.

La position de Trump sur l’Otan jugée « scandaleuse »

Outre l’affaire Navalny, le président américain a profité de cette conférence de presse pour critiquer la position de Donald Trump sur l’Otan. « Nous devrions tous rejeter les déclarations dangereuses faites par le président précédent [Donald Trump], qui invitait la Russie à envahir nos alliés de l’OTAN s’ils ne payaient pas », a piqué Joe Biden, comme vous pouvez l’entendre dans la séquence ci-dessous.

President Biden: “All of us should reject the dangerous statements made by the previous president that invited Russia to invade our NATO allies…As long as I’m president America stands by our sacred commitment to our NATO allies.” pic.twitter.com/35VVRpSSkY— CSPAN (@cspan) February 16, 2024

Citant son principal rival à l’élection présidentielle de novembre, Biden a poursuivi : « Il a dit que si un allié ne payait pas ses cotisations, il encourageait la Russie à, je cite : ’faire ce qu’ils veulent’. » « C’est scandaleux (…) Je ne peux pas le comprendre », a-t-il conclu.

Lors d’un meeting en Caroline du Sud samedi 10 février, Trump a en effet menacé de ne plus garantir la protection des pays de l’Otan face à la Russie si ceux-ci ne payaient pas leur part, affirmant même qu’il « encouragerait » Moscou à s’en prendre à eux.

TRIOMPHE NETTOYEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

triomphemag.com mgid.com, 719515, DIRECT, d4c29acad76ce94f google.com, pub-2441454515104767, REVENDEUR, f08c47fec0942fa0