La Passion Pour l'Information

“Personne n’empêche quelqu’un d’aller créer un parti politique”, Wilfried Léandre Houngbédji

0

Wilfried Léandre Houngbédji porte parole du gouvernement est revenu sur l’importance de la réforme du système partisan et les démissions tous azimut observées en cette veille des législatives de 2023.

« La finalité de la réforme du système partisan, c’est de faire advenir chez nous de grands partis, d’envergure nationale, des partis qui soient suffisamment représentatifs pour conduire une politique d’Etat. Ce n’est pas parce qu’il y a des démissions d’un parti vers un autre que le système partisan est en danger.

Mais c’est une épreuve pour les partis. Un parti qui connait des démissions, c’est des épreuves, mais cela ne met pas en péril la réforme du système partisan puisqu’en réformant le système partisan, le gouvernement n’a jamais entendu que l’Assemblée nationale n’a pas voté dans le sens de limiter la création des partis politiques.

Personne n’empêche quelqu’un d’aller créer un parti politique. Mais parce que la vision est de faire advenir un grand parti politique, on dit qu’il peut exister mille partis politiques au Bénin demain. Mais seuls prendront des sièges dans les Conseils communaux, à l’Assemblée nationale ou le pouvoir suprême, ceux qui auront fait la preuve de réussir à avoir au moins 10% des suffrages au plan national.

C’est pour cette raison que le bénéfice du financement public est conditionné par la représentativité que vous avez. Dans cette dynamique-là, un parti peut se renforcer demain en accueillant de nouveaux membres, qu’ils viennent de la base (c’est-à-dire des gens qui n’ont jamais milité) ou qu’ils aient été dans un autre parti politique.

Donc, on peut appartenir à un parti politique aujourd’hui et demain ne plus se sentir en phase avec ce parti pour une raison ou une autre et décider d’aller créer un autre parti ou bien d’adhérer à un autre parti politique. Vous devez noter que cette réforme n’est pas celle qui vise à arrêter la transhumance politique. C’est une autre problématique qui peut être demain pourrait trouver d’autres solutions »

Wilfried Léandre Houngbédji

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More