TRIOMPHE, parce que l'information, C'est Le Pouvoir
TRIOMPHE NETTOYEURS
TRIOMPHE NETTOYEURS

Crise diplomatique Bénin – Niger : Rachidi Gbadamassi recadre l’ex-ministre Aurélien Agbénonci

0

L’ancien maire de Parakou, Rachidi Gbadamassi, a vivement réagi à la dernière déclaration de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Bénin, Aurélien Agbénonci, concernant la crise diplomatique entre le Bénin et le Niger.

Lors d’une interview accordée à une web télévision, Rachidi Gbadamassi a exprimé son indignation face aux propos tenus par Aurélien Agbénonci. Il a qualifié la position de ce dernier d’indigne, soulignant qu’en tant qu’ancien diplomate béninois, Aurélien Agbénonci avait trahi la République qu’il avait servi pendant plus de 07 ans.

Gbadamassi recadre Agbénonci

Selon Rachidi Gbadamassi, Aurélien Agbénonci aurait failli à son devoir républicain et patriotique envers la nation en prenant une posture qu’il a qualifiée de vengeresse contre le chef de l’État, Patrice Talon.

“Il a failli à son devoir républicain et patriotique envers la nation à travers sa déclaration, prenant une allure vengeresse contre le chef de l’État Patrice Talon.”, a-t-il dénoncé.

Il a également souligné la main tendue du président Patrice Talon envers les autorités militaires au pouvoir au Niger, mettant en avant l’attachement du président à la solidarité internationale africaine, malgré les tensions et les désaccords entre les deux pays.

Il est juste malhonnête. Même s’il n’est plus aux affaires, il est au courant de la main tendue très large du président Patrice Talon envers les autorités militaires au pouvoir au Niger. Le président Patrice Talon attaché à la solidarité internationale africaine, a même fermé les yeux sur la contrebande de nos produits vivriers à leurs frontières malgré le refus de les ouvrir », a répondu le buffle de Parakou à l’ancien ministre Aurélien Agbénonci.

L’avis tranché de Aurélien Agbénonci

En effet, dans un entretien accordé à RFI, l’ancien ministre des Affaires étrangères pense que le Bénin ne devrait pas bloquer le transport du pétrole nigérien via ses eaux. « Je pensais qu’on était dans une démarche d’apaisement et de retour à la sérénité. J’ai été très surpris », a-t-il réagi.

Pour lui, Patrice Talon aurait pu trouver « le ton de la concertation ».  « Très sérieusement, je pense qu’on aurait pu trouver une manière un peu simple pour régler le problème. Je crois qu’on est allé un peu trop fort, et quand on va trop fort, parfois ça ne marche pas », se désole l’ancien chef de la diplomatie béninoise.

Cette situation a ainsi suscité des réactions passionnées, mettant en lumière les divergences d’opinions et les tensions politiques à l’échelle internationale, tout en soulevant des questions cruciales sur le devoir et la loyauté des acteurs politiques envers leur pays.

La crise diplomatique entre le Bénin et le Niger continue de faire couler beaucoup d’encre et de susciter de vives réactions, signe d’une situation complexe nécessitant des prises de position réfléchies et responsables de la part des acteurs politiques impliqués.

TRIOMPHE NETTOYEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

triomphemag.com mgid.com, 719515, DIRECT, d4c29acad76ce94f google.com, pub-2441454515104767, REVENDEUR, f08c47fec0942fa0