La Passion Pour l'Information

“Cette tasse de thé à la duperie, nous ne la boirons pas”, Nadine Okoumassoun

0

L’activiste et opposante Nadine Okoumassoun a réagi à la réforme du système partisan prônée par le chantre de la rupture, le président Patrice Talon. A travers une réponse adressée au porte parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji sur sa page Facebook, Nadine Okoumasoun dénonce les failles de la réforme qui limite la création de parti politique au Bénin..

Dites lui qu’il vaut mieux ne rien dire ! On garde le mutisme quand on se rend compte que l’expression de nos pensées, de ce qui pour nous, semble l’idéal, ne servirait qu’à nous faire babiller. Dites à Léandre Houngbédji que c’est se foutre du peuple béninois que de dire que la réforme du système partisan n’a pas pour vocation de corriger le problème de transhumance politique et qu’ils ont juste voulu créer des grands partis politiques, partis d’envergure nationale, suffisamment représentés pour porter une politique d’ETAT; qu’ils ne refusent à personne aujourd’hui d’aller créer un parti politique.

Écoutez-moi bien, cher porte parole. La création de ces partis politiques d’envergure nationale apporte quoi au développement en thème économique ? Vous ne pourrez pas me dire que cela limite aujourd’hui le marchandage politique des assoiffés de gain facile qui créent un peu partout des partis politiques . Non! Puisque vous le dites si bien: Rien n’empêche de créer un parti. Et la réforme ne corrige pas cela.

Pour quelle raison vous voulez de grands rassemblements ?

Mais vous oubliez également que la création de ces partis à tout va est la cause des aller-retour intempestifs, faits d’adhésion et de démission d’un parti pour un autre. Il faut, immanquablement, se demander pour quelle raison vous voulez de grands rassemblements.

C’est ça l’assainissement du monde politique? Finalement, vous n’avez assaini que vos entrées financières par le financement des partis politiques puisque vous êtes valablement les seuls ( partis de la mouvance présidentielle) à avoir les caractéristiques pour en bénéficier. Cette tasse de thé à la duperie, nous ne la boirons pas. Allez la servir ailleurs! Les Béninois n’en veulent pas. Nous ne sommes pas dupes.

Nadine Okoumassoun

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More