TRIOMPHE, parce que l'information, C'est Le Pouvoir

Exprime le meilleur de toi avec Moov Africa

TRIOMPHE NETTOYEURS
TRIOMPHE NETTOYEURS

Bénin : Sèssimè fait libérer l’internaute déposé en prison pour injures, harcèlement et diffamation

0

 La  star de la musique béninoise, Sessimè de son vrai nom Christelle Guedou a mis fin à la récréation en faisant emprisonner un internaute qui a pour habitude de la harceler d’injure sur les réseaux sociaux. Mais la main sur le cœur, la chanteuse a fait libérer le jeune homme en retirant sa plainte.

Sous les critiques depuis plusieurs années, la Fana fana Lady, Sessimè a tapé le point sur la table en portant plainte contre un individu qui l’a toujours insultée sur sa page Facebook. Identifié comme WinArt Vanidas sur les réseaux sociaux, le jeune homme a été déposé en prison pour diffamation après son interpellation par la police républicaine.

Mais Sessimè, c’est aussi, une femme de coeur. C’est pourquoi, ne voulant pas être la cause du malheur d’un jeune homme elle a décidé de retirer s plainte contre l’internaute WinArt Vanidas emprisonné pour l’avoir embêtée. C’est ainsi qu’après sa présentation au procureur, l’internaute a été purement et simplement relaxé sur la demande de Sessimè qui n’a pas pu rester indifférente aux sollicitations des parents du jeune homme notamment sa mère.

Une amende et des ecommandations

A ce titre, il ressort de l’audience qu’au vue de la demande de Sessimè qui a retiré sa plainte, le juge a prononcé un jugement de relaxation immédiate du détenu, avec une possibilité aux deux parties de faire appel sous un délai de 15 jours.

Mais le jeune est condamné à payer une amende de 500.000 fcfa dans les caisses de l’Etat sous un délai de 30 jours. Il lui a été également demandé de faire une vidéo d’excuses publiques sur son compte Facebook dans les brefs délais sous peine d’être à nouveau interpellé.

Retour sur les faits

Pour rappel, l’internaute est accusé d’avoir violemment attaqué l’artiste sur sa page Facebbok. Dans un premier, Sessimè a annoncé un direct sur sa page Facebook pour un spectacle avec le chanteur Nikanor. En commentaire, le mis en cause écrit : “Sessimé donc jusqu’à maintenant la grossesse de Rihanna ne te dit rien, n’Est-ce pas… Restes là à passer d’hommes à hommes. Après c’est pour venir nous dire que tu es fana fana. Tchruuu«.

Comme cela ne suffit pas, l’internaute revient à la charge mais cette fois-ci sous un autre post de Sessimè dans lequel elle demandait des astuces à ses fans contre la courbature. « C’est la stérilité qui fait ça, quand on passe sa jeunesse à avorter avorter là, voilà les conséquences. Faut tomber enceinte comme Rihanna on va quitter ici. Ashawo Nationale », a une fois écrit WinArt Vanidas. Touchée, l’artiste porte plainte et et l’internaute a été déposé à la prison civile de Cotonou.

TRIOMPHE NETTOYEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

triomphemag.com mgid.com, 719515, DIRECT, d4c29acad76ce94f google.com, pub-2441454515104767, REVENDEUR, f08c47fec0942fa0