La Passion Pour l'Information

Bénin : Invalidation des élections à la FNEB-UAC, Crépin Ganfa saisit la ministre Eléonore Ladékan

0

Dans une lettre adressée au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, Crépin Ganfa , ancien président de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin, FNEB appelle à l’invalidation de l’actuel bureau de In’tisor Koudogbo installé sur fond de contestations.

Pour Irrégularités dans le renouvellement des instances de la FNEB, le bureau exécutif de l’institution estudiantine que préside In’tisor Koudogbo est fortement contesté. Alors que les mis en cause font la sourde oreille, ternissant ainsi l’image de la FNEB, l’affaire est pendante devant la justice.

Mais en attendant la décision de justice, Crépin Ganfa a adressé une lettre au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le 19 Octobre 2022. Dans ladite lettre, il demande au ministre Eléonore Ladékan Yayi de ne pas “reconnaître ce Bureau Exécutif Fédéral de la Fédération Nationale des Étudiants du Bénin” et à “rompre toute collaboration avec lui en attendant la reprise des élections”.

“Je viens très respectueusement, en ma qualité d’ancien Président BUE FLLAC (2020-2021) et de Représentant de la majorité des Responsables étudiants appartenant à la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin (FNEB), vous prier de  rompre toute collaboration  avec le Bureau Exécutif Fédéral (BEF) et celui du CCF de la FNEB”, a écrit Crépin Ganfa dans sa lettre.

Pour lui, les irrégularités constatées dans le renouvellement  du Bureau Exécutif Fédéral (BEF) et du bureau du Conseil Central Fédéral (CCF) de la FNEB ont conduit, en son sein, à un contentieux électoral qui ne trouvera son dénouement que dans la reprise des élections.

“Dans l’optique de cette reprise des élections, nous avons saisi, le 11 Octobre dernier, le Ministre de l’Intérieur et sommes en attente sa réponse. Par ailleurs, nous avons aussi saisi la justice de notre pays et des convocations sont déjà adressées aux principaux acteurs impliqués dans ce processus électoral contesté.

Nous vous prions donc, Madame la Ministre, de surseoir à toute collaboration avec les deux bureaux jusqu’à ce que les instances saisies se prononcent. Conscients de votre grand sens de justice et comptant sur votre esprit  d’impartialité, nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de nos grandes considérations.

Crépin Ganfa

Outre le MESRS, le Rectorat de l’UAC, la Direction des Bourses et Aides Universitaires (DBAU) et le Centre des Œuvres Universitaires et Sociales (COUS) sont également saisis. Il est clair aujourd’hui que, le statu quo maintenu par ces prétendus “faux Responsables étudiants”, a occasionné un blocus dans l’exercice de la mission première de la FNEB qu’est la défense des intérêts de l’étudiant béninois.

Pour l’heure, aucune des autorités saisies n’a pu s’impliquer pour siffler la fin de cette pagaille et pour une reprise probable des élections à la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin (FNEB).

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More