La Passion Pour l'Information

Bénin : En colère, Parfaite la dieue de Banamè promet l’enfer à ses « fidèles désobéissants »

0

La dieue autoproclamée, Parfaite de Banamè est de nouveau montée au créneau pour exprimer sa colère contre ses fidèles pour non-paiement des souscriptions qu’elle a demandés au sein de son ”Église Saint Enfant Jésus de Banamè”. Dans un audio non daté devenu viral sur la toile au Bénin, elle a promis l’enfer ici sur terre à ses fidèles désobéissants.

Connue pour ses ordres paternalistes envers ses fidèles, ”Daagbo”, la dieue autoproclamée de ”l’Église Saint Enfant Jésus de Banamè” n’en finit pas de solliciter les moyens financiers de ses ouailles pour diverses raisons et ceci de gré ou de force dans le ton. Elle s’est fâchée contre ses ouailles qui refusent de payer les frais de cotisations qu’elle a demandé.

« Je voudrais vous rappeler que dans une église, lorsque le premier responsable parle on écoute et on obéit. Depuis environ 10 jours nous avons parlé d’une souscription individuelle de 9 000 FCFA et à côté de cela une participation de 9 00 FCFA chacun pour un appel à soutient « zindo ». Personne n’a payé ! », s’étonne Parfaite la dieue de Banamè.

Selon ”Daagbo”, il s’agit d’une souscription individuelle de 9 000 FCFA d’une part, et de 900 FCFA pour un appel à soutient « zindo », d’autre part. Des souscriptions lancées depuis environs 10 jours, mais jusque-là aucun de ses chrétiens n’a réagi. Irritée, la responsable de ”l’Église Saint Enfant Jésus de Banamè” « maudits ses chrétiens désobéissants ».

«Je compte vous punir»

« Pour n’avoir pas obéi, je ne vous pardonnerai jamais et ceci jusqu’à votre mort. Vous m’avez manqué énormément de respect et je compte vous punir fermement pour cela. Lorsque vous serez dans des difficultés, vous verrez mon attitude envers vous. Et personne ne pourra se plaindre », avertit Parfaite autoproclamée ”Dieue” et fondatrice de la Mission de Banamè.

Lors de sa première sortie, elle a jugé de méchants ceux qui assimilent ces demandes financières à de « l’escroquerie ». « Vous êtes méchants. Où est-ce que Daagbo entasse vos sous ? Allez dans toutes les banques vérifier », avait-t-elle lancé dans un audio non daté.

crossorigin="anonymous">

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More