TRIOMPHE, parce que l'information, C'est Le Pouvoir

Exprime le meilleur de toi avec Moov Africa

TRIOMPHE NETTOYEURS
TRIOMPHE NETTOYEURS

“À 12 ans, je me suis fait escroquer et j’étais livré à moi-même au Bénin” Simon Adingra

0

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023, la Côte d’Ivoire a célébré sa victoire au tournoi, et parmi les héros de cette épopée se trouve Simon Adingra, nommé meilleur jeune joueur de la compétition. Cependant, derrière cette consécration se cache un parcours semé d’embûches et de détermination qui a forgé la résilience du jeune joueur.

Dès les phases à élimination directe de la CAN 2023, Simon Adingra a brillé sur le terrain, contribuant de manière significative à la consécration de la Côte d’Ivoire. Sa performance remarquable lors du quart de finale contre le Mali, ponctuée par un but exceptionnel et deux passes décisives lors de la finale face au Nigéria, a été à la hauteur de son talent, lui permettant de remporter le titre de meilleur jeune joueur de la compétition.

Cependant, la route vers le succès n’a pas été pavée d’or pour le natif de Yamoussoukro. Dans une récente interview accordée à DH Les Sports, Adingra a révélé les obstacles qu’il a dû surmonter pour en arriver là. À l’âge de 12 ans, sa carrière de footballeur a failli être anéantie par un faux entraîneur qui a escroqué sa famille de 300 euros, prétendant offrir une formation de haut niveau à la jeune pépite ivoirienne. Embarqué avec dix autres jeunes dans cette supercherie, Adingra s’est retrouvé livré à lui-même au Bénin, sans logement ni soutien.

« À 12 ans, je me suis fait escroquer et j’étais livré à moi-même au Bénin. Il n’y avait ni académie ni logement pour nous sur place. Nous étions tous les dix au Bénin, à l’âge de 12 ans, livrés à nous-mêmes sans l’aide de personne. Nous n’avions même pas d’argent pour nous nourrir. Nous avons décidé de rester tous ensemble et de faire des petits boulots pour commencer à gagner de l’argent. Nous lavions par exemple des assiettes dans des restaurants en échange d’un peu d’argent et de repas».

Simon Adingra

Malgré ces difficultés, la détermination et l’unité des jeunes victimes les ont maintenus à flot. Ensemble, ils ont cherché des petits emplois, lavant des assiettes dans des restaurants pour subvenir à leurs besoins et se créer des perspectives d’avenir. Leur persévérance sera finalement récompensée lorsqu’un ressortissant ivoirien leur offrira une chance de rejoindre une académie de football.

C’est là que le talent de Simon Adingra a été véritablement révélé. Repéré par une académie ghanéenne, il s’est finalement envolé pour le Danemark, où ses compétences l’ont conduit à rejoindre l’équipe de Nordsjaelland. Son ascension s’est poursuivie avec son transfert à Brighton à l’été 2022, où il est devenu un pilier de l’équipe.

Ainsi, derrière le succès éblouissant de Simon Adingra se cache une histoire de résilience, de solidarité et de persévérance. Son parcours inspire et témoigne de la détermination inébranlable d’un jeune prodige du football ivoirien, prêt à surmonter tous les obstacles pour réaliser ses rêves.

TRIOMPHE NETTOYEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

triomphemag.com mgid.com, 719515, DIRECT, d4c29acad76ce94f google.com, pub-2441454515104767, REVENDEUR, f08c47fec0942fa0